Données

Bulletin de la météo côtière

Dans notre Station météorologique océanographique, nous dressons des bulletins exclusifs de la météo marine et côtière, qui sont transmis aux utilisateurs professionnels tels que les administrations portuaires et la navigation professionnelle, et mis à la disposition du public via internet.

Aller au bulletin >

Safekiting

La vitesse et la direction du vent sont des informations primordiales pour la sécurité des adeptes du kitesurf et de la planche à voile. Ces données sont mesurées le long du littoral à Nieuport, Ostende, Blankenberge et Zeebruges.

Aller au safekiting >

Base de données des épaves

Nombre d’épaves et d’obstacles jonchent la partie belge de la mer du Nord. Les épaves sont particulièrement captivantes. Il s’agit souvent de zones intéressantes pour les pêcheurs, qui peuvent s’attendre à y réaliser de belles prises. Ce sont également des lieux passionnants pour les plongeurs, qui peuvent expérimenter la vie sous l’eau d’une manière particulière. Les archéologues « sous-marins » étudient les épaves afin d’en savoir plus sur la vie et les coutumes à bord des navires échoués, qui remontent parfois à un lointain passé.

Les épaves et les obstacles peuvent toutefois se révéler assez problématiques pour la navigation. Il incombe à l’équipe Hydrographie de Flandre de déterminer l’emplacement exact de ces épaves et de mesurer leur profondeur précise sur le fond marin. Des appareils acoustiques spécialisés, comme un « sonar latéral » ou un « sondeur multifaisceaux », permettent même de cartographier la plus petite partie de l’épave. Plus la différence d’absorption des signaux sonores entre l’objet et son environnement est importante, plus l’image sera précise. L’on peut ainsi obtenir des images spectaculaires.

Consultez la base de données des épaves de l’Hydrographie de Flandre >

Consultez la base des données des épaves gérée par l’Institut flamand pour le patrimoine immobilier >

Base de données bathymétrique

Les sondages hydrographiques désignent des mesures en trois dimensions (x, y et z) qui permettent de cartographier la topographie du fond des mers et des rivières. Des systèmes de mesures acoustiques, comme les appareils à simple faisceau ou multifaisceaux, sont utilisés pour procéder à ces cartes bathymétriques. Les résultats de ces mesures peuvent être convertis en plans de sondage, en cartes différentielles, en estimations matières et en profils en travers. La méthode d’analyse et de traitement des données dépend de l’objectif et des utilisateurs finaux des mesures. Les plans de sondage et les cartes maritimes réalisées par l’équipe Hydrographie de Flandre sont utilisés pour assurer la sécurité de la navigation, pour réaliser des travaux d’infrastructure en vue de protéger les côtes, pour diriger le dragage, etc. Ces sondages sont effectués en mer, dans l’Escaut, dans la partie flamande du canal Gand-Terneuse et dans les quatre ports côtiers. Ils sont convertis en plans de sondage sur support papier et électronique.

Aller à la base de données >

Réseau de mesure des bancs de Flandre

Le Réseau de mesure tire son nom du groupe de bancs de sable irréguliers se trouvant avant la partie occidentale de la côte flamande et pouvant fortement compliquer la navigation dans cette zone. Le Réseau de mesure des bancs de Flandre se compose d’un réseau de mesures en mer, de parcs météo sur la terre ferme et d’un réseau informatique à Ostende. Le réseau en mer est formé de mâts de mesure et de bouées de mesure des vagues, disposant de capteurs hydrométéorologiques. Le centre de données est chargé de la collecte et du traitement des données. Il échange les données opérationnelles avec les réseaux de mesure internationaux, les établissements de recherche, les universités, etc.

Aller au Réseau de mesure >